Chauffage au bois

04/08/2009
Chauffage au bois

Les énergies fossiles ne cessent de diminuer. Les derniers champs pétrolifères cessent leur exploitation fin 2040. Il était nécessaire de trouver des solutions.

Le bois fut une solution toute trouvée : les appareils utilisant le bois comme ressource sont de plus en plus performant, et de moins en moins polluant. Après le soleil (panneaux solaires), l’air (pompe à chaleur), et le vent (éolienne), le bois vient grossir le groupe des énergies renouvelables. Il a été reconnu comme une énergie renouvelable à part entière.  

Et la pollution liée à l’incinération ? Et la déforestation ? Comment peut considérer une ressource naturelle comme une énergie renouvelable si lors de son incinération, elle libère des particules polluantes, si elle ne peut plus protéger la couche d’ozone à cause de la déforestation ? Pour les experts environnementaux, un autre principe bien plus important supplante les problèmes de l’incinération et la déforestation. La solution se trouve dans un équilibre entre nos ressources et nos besoins : il ne faut pas prélever un volume de bois plus important que l’accroissement naturel de la forêt.

En France, le volume forestier occupe 28% du territoire, c’est largement assez pour assurer notre survie et celle de la végétation. De plus quand le bois brûle, il ne libère pas plus de CO², mais seulement ce qu’il a accumulé durant sa croissance (l’impact sur l’environnement est assurément négligeable).

Il existe plusieurs appareils qui utilisent le bois comme combustible : les cheminées à foyer ouvert, les inserts, les cheminées à foyer fermé, les chaudières et les poêles à bûches et à granulés. Selon le modèle, l’appareil peut être un appareil d’appoint ou subvenir à presque la totalité de vos besoins énergétiques. Leurs rendements vont de 30 à 90%. « Selon une étude récente de l'ADEME, en comptabilisant l'énergie consommée de son extraction à la chaleur finale produite en incluant le transport et le raffinage, le chauffage au gaz émet 234 kg de CO2 par MWh,celui au fioul 466 kg et celui à l'électricité 200 kg. Le chauffage au bois n'en émet que 40, soit 12 fois moins d'émissions de CO2 que pour le fioul et 6 fois moins que pour le gaz ! »

Le chauffage présente donc plusieurs avantages intéressants:

  • Un confort de chauffage au maximum grâce à de bons rendements.
  • Pas de rejet de gaz à effets de serres.
  • Les combustibles sont les moins chers du marché, et ils peuvent vous être livrés à domicile.
  • Les performances de certains appareils sont égales à ceux d’une chaudière de fioul ou de gaz.
  • Vous ne dépendez pas du réseau de gaz.
  • Vous bénéficiez d’un crédit d’impôt de 40%. Après déduction, le prix d’un chauffage au bois est égale à une chaudière de gaz !

Le chauffage au bois est une solution d'avenir, qui peut nous faire économiser les énergies fossiles tout en réduisant nos factures sur du long terme.



Economie d'énergie : la liste des articles
Energie solaire : panneaux solaires thermiques ou photovoltaïques ? 04/08/2009
Energie solaire : panneaux solaires thermiques ou photovoltaïques ?
Chauffage au bois 04/08/2009
Chauffage au bois
La pompe à chaleur 30/07/2009
La pompe à chaleur
Installation des panneaux solaires/éolienne: les autorisations 10/07/2009
Installation des panneaux solaires/éolienne: les autorisations
Arrosage économique 06/07/2009
Arrosage économique
Economiser l'eau en récupérant l'eau pluviale 06/07/2009
Economiser l'eau en récupérant l'eau pluviale
L'énergie éolienne 06/07/2009
L'énergie éolienne
L'énergie solaire 06/07/2009
L'énergie solaire
Economiser sur vos factures en isolant vos fenetres 03/07/2009
Economiser sur vos factures énergétiques en isolant vos fenêtres

Liste d'articles du même thème : Chauffage au bois
04/08/2009 - Chauffage au bois
04/08/2009 - Le chauffage au bois : combien ça coûte ?